Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le cinéma de Minuit

La fille sur la balançoire recadré !

4 Avril 2011 , Rédigé par Fred Publié dans #Divers

 

 

La fille sur la balançoire

 

 

 

 

Alerté par une personne qui avait laissé un commentaire, je me suis empressé d'aller voir sur le forum de DVD Classik qui est très à cheval sur ce genre de principe et qui disait la même chose, chose que j'ai vérifié en regardant mon enregistrement, le film de Fleischer tourné en CinemaScope a bien été recadré plein cadre après le générique comme aux malheureux temps des recadrages sauvages et des annciennes VHS et de l'horrible Pan & Scan.

 

Car ce qu'il faut savoir en gros pour les néophytes, les films tournés en Scope sont diffusés en dvd/Blu-ray et à la télévision avec les fameuses bandes noires en haut et en bas de l'écran (chose maintenant minime avec les téléviseurs 16/9ème) et si vous avez l'impression que ces barres bouffent tout le film il n'en est rien. C'est quand c'est horriblement recadré que les scènes et certains personnages qui se tiennent à droite et à gauche sont supprimés. Hors, si je suis plus indulgent que certains qui pinaillent un peu trop, notamment au sujet du ciné club qui diffusent les vieux films en noir et blanc légèrement retouchés (dans une sorte de carré) pas désagréable au demeuant, chez Brion c'est inadmissible.

 

Maintenant que France 2 est devenu en HD, la chaîne s'est remis à respecter le format, mais Brion dans son émission, il est bien écrit sur son site Internet que les films sont proposés dans leur format  pellicule d'origine.

 

Il y a quelques années, Brion avait fait de même avec Cyclone à la Jamaïque ce qui avait provoqué un autre tollé justifié, chose incompréhensible, Les inconnus dans la ville ont été diffusé au bon format.

 

Espérons que ce ne soit qu'un incident isolé et que Le temps de la colère la semaine prochaine soit proposé normalement.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

RADIO CINEMANIA 21/04/2011 18:26


Je crois surtout qu'il y a quelques incompétent-e-s techniques de service, parfois... Quant aux réponses-types des chargés de relations avec le public, elles sont ridicules ("cinéphile émérite,
vous...", ça passerait presque pour un reproche, ainsi formulé.) et oublient avant tout un élément pourtant capital : qui paie la redevance permettant, entre autres choses, d'acheter des films et
de rémunérer tout ce petit monde qui méprise globalement les téléspectateurs ?!
On aboutit à une inégalité supplémentaire : ou vous avez les moyens nécessaires et vous vous abonnez à des chaînes spécialisées en cinéma, ou vous vous en remettez au service public audiovisuel (à
qui, personnellement, je dois énormément sur le plan cinéphile, mais j'ai connu des temps glorieux) et vous vous contentez de rares oeuvres, plus ou moins mutilées, diffusées à des heures
impossibles et/ou non respectées!
Bien sûr, certains chanceux se rendent à leur guise à la cinémathèque de Paris (où j'ai pu voir un jour... La fille sur la balançoire) ou dans des salles où l'on projette en reprise d'impeccables
copies : j'aimerais beaucoup être toujours du nombre. Mais, même avec une mémoire bien faite et mes étagères croulant sous cassettes et dvd, il manquera toujours un film à ma curiosité. Qu'offre
donc aujourd'hui le service public aux trop jeunes, aux trop vieux, aux provinciaux et aux fauchés ? Plus grand chose, hélas, et c'est bien le reflet d'une époque pas très généreuse !
Pour finir, l'actuel ministre de la Culture ne fut-il pas en son temps propriétaire de salles et producteur de belles émissions cinéma, dont des soirées où l'on voyait des films de Chahine et Ruiz
? Peut-être faudrait-il formuler à son intention une réclamation vigoureuse sur ces problèmes...


RADIO CINEMANIA 21/04/2011 18:26


Je crois surtout qu'il y a quelques incompétent-e-s techniques de service, parfois... Quant aux réponses-types des chargés de relations avec le public, elles sont ridicules ("cinéphile émérite,
vous...", ça passerait presque pour un reproche, ainsi formulé.) et oublient avant tout un élément pourtant capital : qui paie la redevance permettant, entre autres choses, d'acheter des films et
de rémunérer tout ce petit monde qui méprise globalement les téléspectateurs ?!
On aboutit à une inégalité supplémentaire : ou vous avez les moyens nécessaires et vous vous abonnez à des chaînes spécialisées en cinéma, ou vous vous en remettez au service public audiovisuel (à
qui, personnellement, je dois énormément sur le plan cinéphile, mais j'ai connu des temps glorieux) et vous vous contentez de rares oeuvres, plus ou moins mutilées, diffusées à des heures
impossibles et/ou non respectées!
Bien sûr, certains chanceux se rendent à leur guise à la cinémathèque de Paris (où j'ai pu voir un jour... La fille sur la balançoire) ou dans des salles où l'on projette en reprise d'impeccables
copies : j'aimerais beaucoup être toujours du nombre. Mais, même avec une mémoire bien faite et mes étagères croulant sous cassettes et dvd, il manquera toujours un film à ma curiosité. Qu'offre
donc aujourd'hui le service public aux trop jeunes, aux trop vieux, aux provinciaux et aux fauchés ? Plus grand chose, hélas, et c'est bien le reflet d'une époque pas très généreuse !
Pour finir, l'actuel ministre de la Culture ne fut-il pas en son temps propriétaire de salles et producteur de belles émissions cinéma, dont des soirées où l'on voyait des films de Chahine et Ruiz
? Peut-être faudrait-il formuler à son intention une réclamation vigoureuse sur ces problèmes...


PapyLuc 17/04/2011 18:58


Chez-nous (En Belgique, chez les attardés...),

Evidemment que le format du film est respecté (quannd c' est nécessaire) & personne ne s' en plaint.
Ceci dit, et c' est trop fréquent, on voit souvent de mauvaises VF (voix désynchronisées... voire Marilyn Monroe (y compris chansons), Lauren Bacall...remplacées par des francophonnes =
ABSURDISTAN).

Bye & bon courage.


Fred 17/04/2011 17:23


En plus ils mentent car dernièrement "Papillon" et "Cliffangher" ont été diffusé dans le bon format ainsi que "Les inconnus dans la ville". Et France 2 qui diffuse les films au format Scope
respectés ils en font quoi ? N'importe quoi.


maurel 17/04/2011 12:49


"Ce format n'est pas approprié à un écran de télévision."

Si un jour j'avais pensé devoir lire ça un jour. Déprimant ! Honteux !