Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le cinéma de Minuit

Dimanche 29 Septembre-0h10-Cycle : Autour du Film Noir-La maison dans l'ombre

24 Septembre 2013 , Rédigé par Fred Publié dans #Cinéma Américain, #Nicholas Ray, #Robert Ryan

Dimanche 29 Septembre-0h10-Cycle : Autour du Film Noir-La maison dans l'ombre

Policier de Nicholas Ray avec Robert Ryan, Ida Lupino, Ward Bond, Charles Kemper

 

Etats-Unis-N&B-(1951-1h25)

 

Un policier aux méthodes jugées trop violentes est envoyé dans une petite ville pour aider à la capture d'un fugitif.

 

Un Nicholas Ray méconnu à découvrir.

 

La semaine suivante, Crime Passionnel d'Otto Preminger.

 

 

Mons avis : Un chef d'oeuvre méconnu du grand Nicholas Ray. Le film se scinde en deux parties, une urbaine où l'on suit la vie de policiers nocturnes qui ne cotoient que malfrats et escrocs, une autre rurale quand le héros va aider à retrouver un jeune criminel dans un petit village et trouver l'amour avec un très bon Robert Ryan. 

 

Le film bénéficie par ailleurs de trouvailles de mise en scène assez inédite à l'époque et de la très belle musique de Bernard Hermann où l'on reconnaît les prémisces de ses futures partitions hitchcockiennes.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Fred 30/09/2013 22:35

A Papy Luc

Bonjour,

Je me contente juste de donner la fiche technique et l'histoire des films, j'en dis un peu plus quand c'est un film plus connu, mais je ne prétends pas être archi cinéphile non plus et je ne connais pas tout. Je pense juste que certains noms de réalisateurs où d'acteurs plus connus que d'autres incitent à regarder où enregistrer tel ou tel films.

PapyLuc 30/09/2013 07:46

Bonjour,

Parfois je regrette que vos artiicles ne soient pas plus explicites afin d'attirer plus à propos de l'intérêt de certains films.
En tout cas je suis heureux d'avoir vu & enregistré celui-ci (voici une critique appropriée) :
http://www.dvdclassik.com/critique/la-maison-dans-l-ombre-ray

Au revoir.

PapyLuc 30/09/2013 07:55

...je me permets de vous faire aussi part de cec qui me semble assez justifiéi :
http://films.blog.lemonde.fr/2008/05/07/maison-ombre/
Note : La RKO garda le film terminé dans ses tiroirs pendant deux années avant de distribuer La Maison dans l'Ombre en 1952 seulement. Il fut amputé de 10 minutes ce qui rend la fin assez confuse et mal construite. De plus, dans le scénario initial d'Albert Isaac Bezzerides (adapté d'un roman), Mary rejetait Jim à la fin du film, ce qui n’empêchait ce dernier de trouver un certain apaisement dans son travail de policier. La fin qui fut finalement retenue, sur l’insistance des studios (Howard Hughes en l’occurrence), est plus hollywoodienne et un peu lénifiante, il faut bien l’avouer.